Rapport public 2015

Rapport public sur l'état de la gouvernance et de la reddition des comptes

Lire...

Les Faits saillants du Rapport public sur l'état de la gouvernance et de la reddition des comptes

Lire...

Le discours du Vérificateur général

Lire...


Décrets et Communiqués

Décret n° 2013-1044 portant nomination du Vérificateur général du Sénégal

Lire...

Décret n° 2017-343 portant nomination du Vérificateur général adjoint du Sénégal

Lire...

Décret n°2015-855 du 22 juin 2015 portant composition du Gouvernement et le décret n°2016-1705 du 28 octobre 2016 modifiant la composition du gouvernement Lire...

 

 



INSPECTION GENERALE D'ETAT DU SENEGAL
L’IGE est une institution administrative supérieure de contrôle placée sous l’autorité directe du Président de la République. La loi fixe des conditions de sélection rigoureuse de ses membres et leur garantit une indépendance fonctionnelle. A ce titre, elle est une source d’informations objectives sur la gouvernance économique et financière. Les incertitudes nées du développement de la pauvreté, la forte demande en services sociaux de base dans un contexte de crise de légitimité du service public, la forte demande de transparence de la société civile, les exigences des opinions publiques des pays donateurs qui réclament plus de transparence et d’impacts dans l’utilisation des fonds internationaux, ont été à l’origine de la réforme initiée en 2005 par le Chef de l’Etat. L’IGE a donc procédé à la relecture de ses missions et méthodes d’intervention ; le tout ayant débouché sur une réflexion stratégique qui définit une nouvelle vision de son action à travers les sept (7) objectifs stratégiques ci-après

  • Renforcer la crédibilité de l’Inspection générale d’Etat et le prestige du corps
  • Mobiliser les membres de l’IGE autour d’un Programme d’assurance d’amélioration qualité (PAAQ) et des valeurs organisationnelles partagés
  • Moderniser les systèmes d’information de l’IGE.
  • Satisfaire l’obligation, pour l’Inspection générale d’Etat de rendre compte de la gouvernance de l’audit et du contrôle internes, ainsi que des facteurs de succès et de contre performance de la gouvernance publique et de ses résultats et ce, dans le respect de la loi portant statut des Inspecteurs généraux d’Etat. d’Etat.
  • Contribuer à la création des conditions d’une culture de reddition des comptes.
  • Créer les conditions d’une prévention efficace de la fraude, du gaspillage et des abus.

  • Créer les conditions d’une bonne exécution de missions à haute valeur ajoutée, axées sur l’évaluation des politiques publiques et l’audit interne supérieur.
 
Présidence